Enrobé phonique

Le revêtement  joue également un rôle important dans l’apparition/diminution du bruit et plus particulièrement trois de ses propriétés: sa texture, ses propriétés d’absorption et son élasticité.

Lorsqu’une chaussée contient nombre d’irrégularités et/ou une haute rugosité, une vibration est provoquée lors du passage d’un pneu roulant.  Ces vibrations rayonnent dans l’environnement et provoquent le bruit.

Les revêtements bitumés sont constitués de gravier, de sable, de fillers (poussière fine agglomérante) et d’un liant à base de bitume. Le tout posé en différentes couches, le plus souvent à chaud.

Un revêtement routier avec une fine texture comme le CA (concrete asphalt) est le plus silencieux mais il résiste mal aux poids lourds qui lui font des ornières.

Un deuxième facteur important est la porosité (le pourcentage d’espace creux) . Une chaussée poreuse absorbera une partie du bruit produit par le roulement et évacuera l’eau, ce qui évite les projections et l’aquaplanage. Le PA (poreus asphalt) a malheureusement le défaut de s’user en cas de freinage.

Un compromis a donc été trouvé. Le nouveau revêtement « silencieux » utilisé sur les autoroutes est le SMA (Split Mastic Asphalt). Il est présenté comme le bitume anti-bruit, qui diminue nettement la nuisance acoustique et résiste bien au passage des véhicules lourds..

avril 2015 15062017 sud

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien