Enrobé phonique

Le revêtement  joue également un rôle important dans l’apparition/diminution du bruit et plus particulièrement trois de ses propriétés: sa texture, ses propriétés d’absorption et son élasticité.

Lorsqu’une chaussée contient nombre d’irrégularités et/ou une haute rugosité, une vibration est provoquée lors du passage d’un pneu roulant.  Ces vibrations rayonnent dans l’environnement et provoquent le bruit. Des revêtements routiers présentant une fine texture seront généralement  plus silencieux que les revêtements routiers ayant une texture plus grossière.

Un deuxième facteur important est la porosité du sol (le pourcentage d’espace creux dans le sol) . Une chaussée poreuse absorbera donc une partie du bruit produit (contact pneumatique/chaussée).

Les revêtements dont une ou plusieurs de ces propriétés ont été optimisées engendrent une diminution du bruit des pneus et sont appelés revêtements silencieux.

Les revêtements silencieux sont une arme de taille dans la lutte contre le bruit routier.

Un nouveau revêtement dit « silencieux » va progressivement être utilisé sur les autoroutes wallonnes.  Il s’agit d’un revêtement SMA 10-2 présenté comme le bitume anti-bruit, qui diminue nettement la nuisance acoustique.

Non seulement il est silencieux, mais il résiste aussi beaucoup mieux au passage des véhicules lourds (qui occasionneront donc moins d’ornières).

En Flandre également, des revêtements silencieux remplacent progressivement  les  revêtements usés et bruyants.

Nous demandons que le tronçon qui nous intéresse particulièrement ne soit pas oublié.  Il existe depuis plus de 15 ans.

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien