Environnement

Ce qu’on croit ?

Les abords forestiers près du Ring ont des allures de parc naturel bien entretenus.

Photo 2014b01

La réalité ?

Tandis que les pentes des talus étaient déboisés en 2016, « pour la biodiversité », le dessus est resté abandonné, plein de broussailles qui envahissent les jardins des riverains. Des futaies énormes apportent de l’humidité sans rien résoudre à la question du bruit : leur simple effet est la diffraction. Ces espaces devront être dégagés pour permettre la construction des murs anti-bruit.   Les saules et les bouleaux sont des parmi les arbres les plus allergènes. Au dessus des talus, on trouve régulièrement des sacs poubelle et toutes sortes de détritus. Voir l’illustration filmée en 2015.

Notre espoir ?

RiverainsNous promener sereinement

aux abords de nos maisons et 

rencontrer paisiblement nos voisins.

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien